Juniper Lemon ou la stratégie du bonheur

4 mai 2018


En ce premier jour de rentrée, Juniper Lemon serre tout contre son cœur, le sac de sa sœur Camie, disparue durant l’été. Pleine de colère et d’amour, Juniper note chaque jour au moins une chose qui lui apporte du bonheur. Ainsi que Camie le lui a appris...

• Inventer la recette des cupcakes parfum oursons gélatine
• Fréquenter un garçon qui chante dans le groupe Muffin Wars
• Réaliser une expo sauvage dans la cafétéria du lycée 
• Fouiller sans hésiter une benne à ordures
(avec des gants et pour la bonne cause)
• Avoir envie d’embrasser le chanteur du groupe Muffin Wars
• Accrocher partout des affichettes « Camie est passée par là »
• Et penser très fort que oui, même si on est la fragile et fantasque Juniper Lemon, on peut survivre à la disparition de Camie, sa sœur tant aimée. Parce que 1. l’amour ne meurt jamais, et 2. on a mis au point une infaillible stratégie du bonheur...


• • • • •
Juniper Lemon ou la stratégie du bonheur de Julie Israel
Titre original : Juniper Lemon's Happiness Index - Traduit par Sarah Cardy
Éditions Casterman, 2018 - 459 pages - 16€


✖ : Il manque parfois des petits mots ou des articles, dans le texte.
Certains sujets auraient sans doute mérité d'être plus appronfondi.

 : On s'attache facilement aux personnages.
Les sujets abordés. Le deuil, bien sûr, mais plein d'autres aussi.
Un roman que j'ai apprécié lire et dévoré (de plus en plus au fil des pages).


Merci aux éditions Casterman pour cet envoi. C'est une histoire qui me paraissait à la fois touchante et tournée vers le positif. Cette stratégie du bonheur, instaurée par Camie et réalisée chaque jour par Juniper, est ce qui fait avancer cette dernière. Un événement lié à cela va lui permettre d'apprendre à connaître certains de ses camarades. C'est là-dessus qu'est finalement basé ce récit. La perte, le deuil et la vie qui continue pour ceux qui restent. Entre colère, tristesse et amour. Avec les gens qui évitent le sujet alors que Juniper veut parler de sa sœur, faire en sorte qu'elle continue à vivre à travers les autres et ce qu'ils ont partagé. Et, pendant ce temps-là, la jeune fille part à la quête de ses secrets...
"Ces blancs sont partout. Ma vie était entremêlée à celle de ma sœur. Tout s'effrite maintenant qu'elle n'est plus là. Compter les points positifs était une idée à elle : cela n'a plus aucun sens depuis sa mort."
UK edition
Lors de la pré-rentrée, Juniper utilise le sac de Camilla, sa sœur décédé il y a plusieurs mois. Elle y trouve une lettre que Camie a écrite à Mon Toi. Un mystérieux amoureux dont elle ne savait rien. Elle va donc essayer de découvrir son identité.

Elle essaie d'avancer, avec sa mère qui ne supporte presque plus rien, sa meilleure amie qui semble l'éviter et toutes les personnes qu'elle croise qui marchent sur des œufs en sa présence. De nouvelles habitudes à prendre, de nouvelles connaissances à faire. Comme souvent, dans un roman contemporain nous racontant la vie au lycée, les clichés au niveau des personnages sont là. La pimbêche qui terrorise les "moins cool", la fille mal dans sa peau et harcelée (par ladite pimbêche, bien entendu), le nouveau super-mignon, le rebelle qui intrigue, etc. Si c'est le cas ici, l'autrice ne pousse pas trop les traits et ça aide même à les cerner un peu plus vite.

Il manque parfois des petits mots ou des articles, dans le texte, ce qui est dommage. Et, difficulté de la traduction oblige (je pense), un passage cafouille un peu. On nous parle de cours d'Espagnol, puis (dans les N.d.T.) on nous dit que toutes les expressions suivantes avec un astérisque sont en français dans le texte...
"- Tu dois en avoir marre. Je veux dire... marre que les gens se censurent quand ils te parlent. 
Hep, garçon ! un OUI XXL, s'il vous plaît." - Angela et Juniper
Même si je m'attendais à quelque chose de plus original concernant cette stratégie du bonheur, j'ai passé un très bon moment avec ce roman. Vu le sujet principal, certains passages sont, sans surprise, très touchant, mais - comme avec les personnages -, l'autrice ne force rien. Je n'ai pas eu besoin de mouchoirs, par exemple, alors que mes yeux coulent facilement (drôle de phénomène indépendant de ma volonté ^^). Le deuil n'est pas le seul sujet mis en avant, outre la famille, les cours, l'amitié, etc., d'autres thèmes plus "sérieux" sont abordés. Finalement, je retiendrais surtout une Juniper prête à se tourner vers les autres, voulant crier au monde que Camilla était là, essayant d'avancer malgré tout.

PS : aucune inquiétude à avoir quand vous verrez que le livre commence avec un chapitre 65, l'explication arrive par la suite, bien évidemment ;)


En quelques mots...
Deuil | Sœurs | Lycée | Lettre | Amoureux | Secret | Bonheur

Commentaires

  1. J'adore ce genre de livre sur le deuil !! Le sujet me fait un peu penser au roman "Le ciel est partout" de Jandy Nelson que j'ai adoré !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas encore lu ce roman, mais il me tente.
      J'espère que celui-ci te plaira alors ;)

      Supprimer
    2. Il est vraiment magnifique je te le conseille vivement !! Oui j'espère aussi :)

      Supprimer
  2. J'ai bien aimé, c'est vrai que Juniper est très attachante :)

    RépondreSupprimer
  3. Bon effectivement, ce livre a l'air vraiment très bien !
    Je me le note dans ma WL ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malgré quelques bémols, il est vraiment bien, je confirme :)

      Supprimer
  4. Je ne suis pas attirée habituellement par les contemporains mais celui-ci a l'air vraiment sympa !

    RépondreSupprimer
  5. ah oui les cafouillages c'est perturbants

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai même relu plusieurs fois certains passages, pour être sûr que ce n'est pas moi qui avais mal lu ^^

      Supprimer
  6. Owwh il est dans ma PAL et tu m'as donné très envie de l'en sortir !

    RépondreSupprimer
  7. Tu me donnes à moi aussi envie de le lire rien que pour savoir pourquoi ce livre commence par le chapitre 65.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est à la fois lié à la stratégie du bonheur et au deuil que vit Juniper, je n'en dirais pas plus ;)

      Supprimer
  8. La couv'UK est sublime !!!
    Il est dans ma Wl celui-ci, je pense le lire cet été.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve aussi :)
      Bonne future lecture !

      Supprimer
  9. waaaw je savais pas que c'était le même livre ! (par rapport à la couverture anglaise!)
    Mais il me tente beaucoup, contente que tu l'ai aimé :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci merci :) Et, j'espère qu'il te plaira également.

      Supprimer
  10. C'est un livre qui m'aurait bien tentée, mais j'ai un peu peur des d'autres et problèmes de traduction. Ça a tendance à me sortir de ma lecture en moins de temps qu'il m'en faut pour les lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue qu'il y a pas mal de coquilles dans ce livre-ci et je comprends ta réaction.

      Supprimer
  11. Ce roman m'attire beaucoup ! Ta chronique est géniale j'aimerai savoir aussi bien écrire mes ressentis! Merci encore pour ton passage sur mon blog ♡ Ah et je vais lire le tome 1 des Chroniques lunaires de Marissa Meyer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ♥️
      Très bonne lecture avec Cinder ! Ce n'est pas le meilleur tome, mais c'est un univers tellement cool :)

      Supprimer
  12. Sans ta chronique, je ne me serais pas forcément retournée dessus ^^ Du coup, me voilà bien intriguée par ce roman, merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir ;) J'espère que tu aimeras.

      Supprimer
  13. Original de débuter par le chapitre 65 ^^. En tout cas, ce livre à l'air bien sympa :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, il a pour "titre" 65, mais ce n'est pas vraiment le chapitre 65... Ok, je ne suis pas plus claire ^^ Il va falloir lire le roman pour comprendre.

      Supprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥